Choix d’investissement – Principales Méthodes – Critères

Accueil » Choix d’investissement – Principales Méthodes – Critères
Choix d’investissement – Principales Méthodes – Critères 2017-01-18T13:10:27+00:00

Comparaison des méthodes de choix d’investissement

Pour évaluer un investissement il faut déterminer les coûts et les avantages qu’il va générer dans le temps. Pour cela on va devoir établir des flux de trésorerie qu’il pourrait dégager dans un avenir plus ou moins lointain et évaluer  les critères de rentabilité et les risques associés à cet investissement sur la base des connaissances actuelles. Il faudra donc baser ses choix d’investissements sur une base actuarielle.

Dans la mesure où il y a une préférence marquée pour disposer de réserves de trésorerie aujourd’hui plutôt que demain, on ne peut pas comparer des flux financiers échelonnés dans le temps sans les ramener à une unité temporelle commune. L’actualisation permet de « convertir » les flux financiers futurs afin qu’ils deviennent équivalents à des flux présents.

Dans ces conditions, trois critères sont généralement utilisés pour apprécier la pertinence d’un investissement:

  • la valeur actuelle nette (VAN),
  • l’indice de profitabilité (IP),
  • Le taux interne de rentabilité (TIR).

 

La Valeur Nette Actualisée (VAN)

D’un point de vue financier, un investissement est un échéancier de flux de trésorerie intégrant un décaissement initial (l’investissement) et des encaissements correspondant aux revenus attendus . La valeur nette (VN) exprime la somme de ces deux composantes et la Valeur Actualisée Nette est basée sur le même principe à ceci prêt que l’on va ramener la valeur des flux futurs au référentiel du jour de l’investissement: on va donc tenir compte de l’inflation, de variations potentielles liés à des modifications de taux de change, etc…

Les flux concernent :

– les flux de trésorerie liés aux opérations d’investissement proprement dites ; ils proviennent d’une comparaison des postes du bilan avant et après l’investissement,
– les flux de trésorerie (exploitation et hors exploitation) provenant de la variation du résultat induite par l’investissement,
– les flux financiers associés au financement de l’investissement.

En anglais, on parle de Net present Value (NPV), de Net present Worth (NPW) ou de Discounted Cash-Flow (DCF).

Choix d'investissementen en utilisant Adaptive Planning

Capital Expenditures- Investissements

 

Le choix du choix du taux d’actualisation et de l’horizon temporel sont deux éléments essentiels pour la détermination de la VAN et donc le choix d’investissement.

Avantages

  • Un critère d’éligibilité de l’investissement: Pour qu’un projet soit accepté il faut qu’elle soit positive. Une VAN positive signifie que la rentabilité du projet est supérieure
    à ce que rapporterait le placement financier du montant investi à un taux égal au taux d’actualisation.
  • Un critère de comparaison objective: entre deux projets concurrents, le choix d’investissement penchera vers le projet dont la VAN est la plus grande.

Inconvénients

  • Le choix du taux d’actualisation peut faire débat et compte tenu de la sensibilité de la VAN à cet inducteur et c’est pourquoi on préfère parfois utiliser le TRI
  • La VAN a elle seule ne permet pas de comparer des investissements dont les montants seraient très différents. Il faut la coupler avec l’Indice de Profitabilité (IP)
  • La comparaison entre des investissement avec des horizons de temps significativement différents n’est pas toujours bien rendue au travers de la VAN ce qui peut fausser parfois le résultat et donc le choix d’investissement

 

L’indice de Profitabilité (IP)

L’indice de profitabilité (Profitability Index) est le rapport entre la valeur actuelle des flux financiers d’exploitation générés par le projet et le montant de l’investissement initial. Il reflète le revenu actualisé par unité de capital investie

IP = Somme actualisée des flux financiers liés à l’exploitation/Somme actualisée des flux financiers associés à l’investissement ou IP= (coût de l’investissement + VAN)/coût de l’investissement

Avantages

  • Un critère d’éligibilité : si IP >1 alors l’investissement est rentable
  • Un critère de comparaison : entre deux projets concurrents, le choix d’investissement se portera sur le projet dont l’IP est le plus grand.
  • Un critère adapté lorsque l’entreprise a des restrictions en matière d’accès aux capitaux

Inconvénient

  • l’IP pénalise les investissements fortement capitalistiques
Choix d'investissement par projet

Projet d’investissements

Le Taux de Rendement Interne (TRI)

Le Taux de Rendement Interne (Internal Rate of Return (IRR) ou Discounted Cash-flow Rate (DCF Rate) ) est le taux d’actualisation qui annule la VAN de l’investissement.

Un projet d’investissement est rentable si son TRI est supérieur au taux d’actualisation retenu,soit en fonction des logiques au coût du capital de l’entreprise (Autofinancement) ou au
au coût des capitaux nécessaires à son financement (Financement externe).

Avantage

  • Le principal avantage est d’être relativement simple à déterminer car focalisé sur des données endogènes et (contrairement à la VAN)  ne nécessitant pas de taux d’actualisation

Inconvénients

  • La méthode du TRI repose sur l’hypothèse du réinvestissement des flux financiers de la période d’exploitation à ce même taux, ce qui peut être très discutable dans la réalité
  • Ne permet pas de gérer certains cas : lorsque la VAN est croissante ou qu’elle n’est pas monotone et potentiellement avec des flux positifs et négatifs
  • Peut amener à des conclusions inverses de la VAN qui reste le meilleur indicateur économique pour un choix d’investissement

Autres critères de choix d’investissement : ROI et Pay-Back

Le Délai de récupération ( Pay-Back ou Pay-Out) est basé sur les flux nets de trésorerie (incluant notamment la variation du BFR). Il indique le moment où l’entreprise (ou le projet) va retrouver sa liquidité, c’est-à-dire le moment où elle a la possibilité d’entreprendre un nouvel investissement. On peut considérer que c’est un critère de couverture contre le risque adapté à une décision sur un projet relativement court où l’on veut un ROI rapide.

Avantages: Son attrait s’explique du fait qu’il est simple et permet de se garantir contre le risque de devoir abandonner prématurément le projet.

Inconvénients

  • il ne prend pas en compte les résultats du projet après le délai de récupération, ce qui peut conduire à écarter des projets performants à long terme
  • Le choix d’investissement est basé sur des flux non actualisés

 

Le Taux Moyen de Rentabilité (ROI – Return On Investment) permet d’évaluer la rentabilité d’un investissement en rapportant le différentiel de revenu généré par l’investissement  au montant moyen des capitaux investis.

Rentabilité de l’investissement = 

[Revenu annuel moyen /Montant moyen de l’investissement] × 100

L’avantage du calcul du ROI est sa simplicité. Son inconvénient majeur est qu’on ne tient pas compte de l’échéancier des flux dans le choix d’investissement.