Etude PwC sur le BFR (2013)

Etude PwC sur le BFR (2013)

Etude PwC sur le BFR (2013)

 

PWC est une des entrprises d’audit et de conseil les plus réputées au monde aussi quand elle publie une étude montrant pourquoi il faut se préocupper de son BFR (Besoin en Fonds de Roulement) c’est assurément quelque chose à regarder.

Beaucoup d’entreprises gagneraient à s’intéresser à leurs processus en prenant comme point de vue la Trésorerie et plus exactement les encaissements – décaissements pour évaluer la performance de leurs processus. C’est d’autant plus vrai que les possibilités de refinancement ne sont pas toujours évidentes actuellement.

Si concrètement, le chiffre d’affaires, les niveaux de marges ou les résultats sont surveillés, disséqués mêmes par les directions financières, on a un peu moins une analyse sur la génération de cash. Par exemple on peut avoir des clients très importants mais qui ont des « difficultés » à payer les factures en temps et en heure. L’impact sur la trésorerie peut être non négligeable. Pourtant qui se sent investi concrètement pour agir sur ces sujets? Lorsque l’on base l’intégralité des bonus sur le CA, l’EBIT ou la marge plutôt que sur les encaissements il ne faut pas s’attendre  à autre chose.

Dans son étude « Working Capital Survey 2013 », PwC montre que la performance BFR (Besoin en Fonds de Roulement, soit la trésorerie mobilisée par l’activité) des entreprises mondiales s’est dégradée de 2 % par rapport à l’année dernière.Selon l’étude, une gestion améliorée du BFR représenterait un gain de trésorerie potentiel de 11 % du chiffre d’affaires en moyenne par entreprise. En France, même si les entreprises améliorent leur gestion du BFR, il reste de nombreuses marges de progrès. Les performances sont encore nettement inférieures à celles de leurs homologues américaines ou britanniques.

About the Author:

Valéry Feugeas
Valéry Feugeas, Associé Fondateur de Modellis, est passionné par les nouvelles technologies et leurs applications au travail et dans la vie quotidienne. Précédemment Valéry a exercé différents métiers dans le domaine de la Vente, de l'IT et du Contrôle de Gestion.

Leave A Comment