Le CPM en 2015 et après

Le CPM en 2015 et après

Directeurs Financiers & Contrôle de gestion : perspectives 2015

En l’espace d’un mois (décembre 2014-Janvier 2015), deux études proposées par la DFCG sont parues :
Les priorités 2015 du Directeur Financier avec PWC

L’observatoire international du contrôle de gestion 2014

Mon objectif n’est pas ici de faire une sorte de résumé des études mais plutôt d’essayer de trouver quelle est la trame commune entre les deux et de faire le lien entre le constat de 2014 et les perspectives 2015.

Premier constat : Les Directions financières ne sont globalement pas satisfaites de leur SI et expriment des doutes sur la fiabilité et la qualité des données disponibles.

Second constat : La gestion prévisionnelle au sens large reste un chantier d’amélioration très vaste et ce depuis plusieurs années.

Corollaires logiques : Excel est utilisé pour la moitié d’entre elles pour les prévisions, trop de temps est passé à la collecte des données, pas assez à l’analyse et la communication.

Il est donc assez surprenant de constater que pourtant les Directions Financières pensent que globalement les prévisions répondent aux objectifs de pilotage et permettent de mesurer des écarts de performance.

La cohérence et l’incohérence de ces résultats trouve sa légitimité dans un constat unanime : les opérationnels ne sont pas assez impliqués et donc engagés. Pourtant ce sont eux qui connaissent le mieux les métriques d’activité, la sensibilité du marché, les indicateurs de production, de ressources…C’est d’ailleurs le point numéro 1 d’amélioration de la qualité des prévisions qui est cité !

Pour davantage impliquer les opérationnels donc, que faudrait-il faire ?

– Clarifier les objectifs des prévisions : faire coexister des objectifs de performance qui seront mesurés et une vision macro de l’activité future

– Leur faire saisir leurs prévisions : engagement, responsabilisation, ….compréhension

– Leur donner de la visibilité sur les données : c’est bien de contribuer ou d’être mesuré, mais comment passer à la pro activité (je m’investis dans la qualité des données remontées, je manipule des métriques métier que je sais valoriser en prévisions financières, …)

 Ne trouve-t-on pas au travers de ces résultats ce que devraient être les critères de mesure d’un SI de pilotage de la performance performant ? :

– Un ADN permettant une prise en main facilitée : des métriques, des KPIs, des inducteurs qui parlent dont on dispose d’une vision historique et dont je comprends la transformation en indicateurs financiers. Bref des modèles d’ELABORATION budgétaire et non de consolidation.

– La BI pour tous : simplicité, accès en temps réel sur les données dont chacun est responsable

– La souplesse : capacité à faire s’emboîter les prévisions et le suivi les uns avec les autres. Je sais passer d’une vision détaillée qui a été établie à un instant T et qui me servira de critère de suivi de la performance à des visions plus macros, rapides à établir, renouvelables plusieurs fois. Oui, les KPIs peuvent aussi servir à faire de la prévision !

Les solutions historiques de CPM du marché ont toutes plutôt bien répondu à des enjeux de consolidation de données mais n’ont apporté qu’une réponse technologique verticale. Ces enquêtes nous montrent que ce qu’il manque c’est de la transversalité pour adresser les deux autres angles d’amélioration : l’engagement des acteurs, la qualité métier intrinsèque des données.

Avec sa plate-forme intégrée ( BI – EPM ), sa souplesse, sa simplicité, sa rapidité de mise en oeuvre, Adaptive Insights présente indiscutablement des perspectives nouvelles en la matière. Je vous invite à les découvrir sans tarder !!

By |2017-01-18T13:10:53+00:00février 5th, 2015|Categories: Uncategorized|0 Comments

About the Author:

Vincent Boulanger
Vincent Boulanger est Associé Fondateur de Modellis. Précédemment Vincent a occupé différents postes opérationnels en tant que responsable du contrôle de gestion avant d'intégrer un cabinet de conseil spécialisé dans les outils de performance management

Leave A Comment