Erreurs Excel – Top 5 des décisions erronées les plus chères de l’histoire

Accueil » Blog Modellis sur le pilotage de la performance » Prévisions » Erreurs Excel – Top 5 des décisions erronées les plus chères de l’histoire

Erreurs Excel – Top 5 des décisions erronées les plus chères de l’histoire

Erreurs Excel – Top 5 des décisions erronées les plus chères de l’histoire

Microsoft Excel est-il le logiciel le plus dangereux de la planète? Peut-être pas mais il figure en bonne place dans le palmarès des logiciels avec lesquels des décisions erronnées sont prises chaque jour.

Les Américains, toujours férus de formules, parlent d’Excel Hell, littéralement l’Enfer d’Excel, pour décrire les problématiques liées à de très nombreux fichiers bourrés d’onglets , contenant des milliers de formules et  échangés à un rythme effrénés qui inéluctablement conduisent à des erreurs Excel. De nombreux articles mettent en évidence les problèmes et les conséquences sur ce sujet comme par exemple sur le blog du magazine Forbes ( Microsoft’s Excel Might Be The Most Dangerous Software On The Planet – Forbes)

Voici les 5 des décisions erronnées les plus chères de l’histoire liées à des erreurs excel:

90% des Classeurs contiennent des erreurs Excel

Le saviez-vous? 90% des classeurs contiennent des erreurs Excel

 

1- « Une dette supérieure à 90% du PIB entraîne une perte de croissance de 0.1% » . Et bien non.

L’erreur probablement la plus chère de l’histoire tant les spécialistes qui l’ont faîte sont  des économistes mondialement reconnus. La théorie développée par Carmen Reinhart et Kenneth Rogoff  est la suivante: une dette supérieure à 90% du PIB entraîne une perte de croissance de 0.1%. Cette conclusion porte sur l’étude de la corrélation entre dette et PIB sur des dizaines de pays depuis 1800. Problème : certaines cellules n’ont pas été prises en compte  dans le calcul excluant le PIB de 5 pays… Sinon, le résultat aurait sinon éte de +2.2%.

Problème: les politiques d’austérité ou de réduction des déficits publics s’appuient sur les résultats de cette étude…

Plus d’information ici: Reinhart et Rogoff corrigent leurs erreurs Excel de calcul sur l’austérité

2- JP Morgan Chase et la Baleine de Londres : l’erreur à 6,2 Milliards $

Pour contrôler son exposition à la volatilité de produits financier, JP Morgan Chase avait mis en place des dizaines de feuilles Excel , non automatisées , remplies au travers de Copier-Coller et contenant plusieurs erreurs  Excel dont une assez gênante : « Après soustraction de l’ancien taux par le nouveau taux, le tableur divisait par la somme au lieu de la moyenne

[…], ce qui eut pour effet une mutation par un facteur deux de la volatilité et un abaissement important de celle-ci. »

Les risques ont donc été sous-estimés du fait de ces erreurs Excel : Résultat une perte colossale de 6.2 milliards de $

3- Le dépôt de bilan de MF GLOBAL

MF Global était un important courtier financier spécialisé dans les produits dérivés à l’échelle mondiale. MF Global spéculait en particulier sur les dettes européennes avec un effet de levier de 30 (sic!) c’est à dire le rapport entre ses capitaux propres et ses actifs (plus de 40 milliards de $). Le modèle d’évaluation des risques était ici aussi basé sur Excel ce qui a probablement facilité les pratiques frauduleuses qui ont conduit à la fin de ce courtier.

La faillite de MF Global   est la plus importante d’un établissement financier depuis celle de Lehmann en 2008:

Company Bankruptcy Date Total Assets Pre-Bankruptcy Description
Lehman Brothers Holdings, Inc. 9/15/2008 $691,063,000,000 Investment Bank
Washington Mutual 9/26/2008 $327,913,000,000 Savings & Loan Holding Co.
Worldcom, Inc. 7/21/2002 $103,914,000,000 Telecommunications
General Motors 6/1/2009 $82,290,000,000 Manufactures & Sells Cars
CIT Group 11/1/2009 $71,000,000,000 Banking Holding Company
Enron Corp. 12/02/2001 $65,503,000,000 Energy Trading, Natural Gas
Conseco, Inc. 12/17/2002 $61,392,000,000 Financial Services Holding Co.
MF Global 11/08/2011 $41,000,000,000 Financial Derivatives Broker
Chrysler 4/30/2009 $39,300,000,000 Manufactures & Sells Cars
Thornburg Mortgage 5/01/2009 $36,521,000,000 Residential Mortgage Lending Company
Pacific Gas and Electric Co. 4/06/2001 $36,152,000,000 Electricity & Natural Gas
Texaco 4/12/1987 $34,940,000,000 Petroleum & Petrochemicals
Financial Corp of America 9/09/1988 $33,864,000,000 Financial Services & Savings and Loans
Refco 10/17/2005 $33,333,000,000 Brokerage Services
IndyMac Bancorp 7/31/2008 $32,734,000,000 Bank Holding Company
Global Crossing 1/28/2002 $30,185,000,000 Global telecommunications Carrier
Bank of New England 1/07/1991 $29,773,000,000 Interstate Bank Holding Company
General Growth Properties 4/16/2009 $29,557,000,000 Real Estate Investment Company
Lyondell Chemical 1/06/2009 $27,392,000,000 Global Manufacturer of Chemicals
Calpine 12/20/2005 $27,216,000,000 Integrated Power Company

 

4- Le rachat de Lehman Brothers par Barclays

Quand Barclays a racheté une partie des activités de Lehman Brothers juste après la faillite de celui-ci, l’offre a été constituée sur Excel. Une sélection des assets que souhaitait reprendre Barclays a été réalisée en excluant le produits toxiques dont était rempli le portefeuille de Lehman. Plutôt que détruire les lignes correspondantes, elles ont été cachées. Au moment de l’impression de l’offre en pdf, les actifs indésirables sont réapparus dans le fichier pdf.

Conséquence: Barclays a été forcé de récupérer environ 179 actifs toxiques dans l’affaire. On peut supposer que ces erreurs Excel après avoir eu des conséquences immédiates auront des impacts futurs…

 

5- Fannie Mae

Fanny Mae est une société par actions créée par le gouvernement fédéral américain qui accorde et garantit des prêts à d’autres institutions financières.

En 2003, une série d’erreurs Excel a malencontreusement augmenté le résultat de l’entreprise de … $1.3 milliards de $.

 

Pour aller plus loin sur ce thème des erreurs Excel

Un site est consacré au sujet des risques liés à Excel:  Horror Stories – European Spreadsheet Risks Interest Group qui est une sorte de musée des erreurs Excel et une vigie pour alerter sur les dégâts potentiels d’une solution exceptionnelle lorsqu’elle est utilisée comme socle de reporting.

 

Conclusion

Si Excel a de nombreuses qualités intrinsèques qui en ont fait le compagnon préféré des managers (en particulier dans les directions financières), on est en droit de s’interroger sur les risques qu’il fait peser sur la prise de décision. C’est encore plus vrai lorsque ces fichiers sous tendent des processus complets comme par exemple l’élaboration budgétaire, les forecasts et autres reportings. Le nombre de personnes impliquées et les différentes navettes entre elles augmentent encore plus les probabilités d’avoir des erreurs .

Pour plus de sécurité sans perdre la facilité d’utilisation d’Excel, regarder ce que propose  Adaptive Insights .

De fait avec une centralisation des données et des formules, l’adjonction de contrôle et la disparition de l’envoie de fichiers vous éliminez les risques d’erreurs Excel. vous n’êtes plus obligé de passer des heures et des heures sur la vérification des formules ou des données: tout est instantanément en place et vous n’avez plus qu’à vous soucier de l’analyse et de la prévision.

Dites au revoir aux Erreurs Excel !

 

By |2017-08-17T11:57:13+00:00septembre 17th, 2014|Categories: Prévisions, Processus et bonnes pratiques, Uncategorized|Tags: , |0 Comments

About the Author:

Valéry Feugeas
Valéry Feugeas, Associé Fondateur de Modellis, est passionné par les nouvelles technologies et leurs applications au travail et dans la vie quotidienne. Précédemment Valéry a exercé différents métiers dans le domaine de la Vente, de l'IT et du Contrôle de Gestion.

Leave A Comment